Tripadvisor

Sentier didactique ferroviaire

 

 

À partir de la gare de Blumberg-Zollhaus, traverser la route nationale B27 et aller à gauche de la ligne ferroviaire jusqu'à la traversée de la route sur le tunnel de Buchberg. Suivre alors les panneaux indicateurs jusqu'au chemin à travers champs le long de la lisière du bois en direction sud jusqu'à rencontrer le sentier de randonnée de l'association de la Forêt-Noire (losange blanc et rouge sur fond jaune). Suivre ce chemin en direction de l'ouest jusqu'à Ottilienhöhe. Continuer alors vers le sud en direction de la vallée et remonter ensuite jusqu'à l'aire de repos Bühl. Aller jusqu'à la route Fützen – Achdorf. Continuer sur cette route jusqu'à l'entrée inférieure des falaises de la Wutach (Wutachflühe). Suivre le sentier (panneaux) le long de la Wutach. Traverser la Wutach par la passerelle et aller jusqu'au point d'arrêt Lausheim-Blumegg. Le tracé du train-musée se déploie avant nous sur quatre niveaux différents. Un site idéal pour prendre des photos se trouve directement au-dessus du viaduc de Biesenbach (4). Ce pont en arc imposant à poutres isostatiques a été construit en forme de ventre de poisson.

La gare Epfenhofen (5), typique pour la construction uniforme des gares, date de 1890. La pente montante du parcours est de 10 pour mille ; seulement au niveau des gares il n'y a pas de pente pour faciliter le démarrage des lourds trains à vapeur. Nous regardons le croisement de vallée Epfenhofen (6), le pont le plus grand et le plus long. Le fer puddlé

a été fabriqué par la société Gutehoffnungshütte – comme celui utilisé pour la tour Eiffel  – et, en 1889, les pièces individuelles ont été assemblées sur site par rivetage. Un peu plus tard nous arrivons au dépôt de locomotives et à la gare de Fützen (7). Le dépôt de locomotives est l'endroit où sont réalisés la maintenance et l'entretien de l'ensemble des véhicules ferroviaires du « Sauschwänzlebahn ». Deux hangars permettent d'effectuer des travaux sur les véhicules pendant toute l'année et indépendamment du temps. La gare de Fützen, située au milieu du parcours, est le centre de contrôle des trains. C'est d'ici que le contrôleur règle la circulation ferroviaire entre Blumberg-Zollhaus et Weizen-Bahnhof.

 

Le croisement de vallée Fützen (8) repose sur des piliers en grès. À 3 km de Fützen, nous arrivons au tunnel hélicoïdal de Stockhalde (9). C'est le seul tunnel hélicoïdal du monde sur le parcours d'un train à voie normale dans les montagnes de hauteur moyenne. Le tracé hélicoïdal était nécessaire pour obtenir une pente minime. Sur une longueur de 1700 m, le train franchit une différence de niveau de seulement 16 m. Le pont de Wutach (10) se situe dans une région qui a causé beaucoup de soucis aux ingénieurs civils en raison de glissements de terrain dus à la géologie. Le tracé prévu initialement le long des falaises de la Wutach jusqu'à Donaueschingen en passant par Achdorf a dû être abandonné à cause des mouvements de terrain dans cette « jeune » terre. Ce qui reste encore de ce projet, c'est le nom « Wutachtalbahn» (train de la vallée de Wutach). Le point d'arrêt Lausheim-Blumegg (11) était à l'origine un grand poste de chargement de bois. La gare de Weizen (12) est la station terminale. Les locomotives sont mises sur l'autre voie pour prendre de l'eau avant la montée. C'est ici qu'on peut voir le toit de quai historique (année de construction 1857) de Fribourg.

 

 

Point de départ:

la gare de Blumberg-Zollhaus

Longueur: ca. 18,5 km
Durée de la randonnée: env. 4,5 heures
Pente de montée : env. 250 hm
Parking: au point de départ
Exigences: chaussures solides, le sentier comporte quelques obstacles
Panneaux: viaduc